COUPS DE COEUR DE LA MÉDIATHÈQUE

La vie dure trois minutes d’Agnès LAROCHE

Quand Automne a appris que ses parents avaient accepté d’accueillir Chloé pour son année de terminale, elle a soupiré. Et puis Chloé est arrivée. Chloé solaire, Chloé généreuse… et elles deviennent inséparables. À son contact, Automne la silencieuse s’épanouit. Son talent pour la danse se révèle. Et elle rencontre Mehdi…

Histoire magnifiquement écrite. Un roman à dévorer.

Les prisonniers de la liberté de Luca DI FLUVIO

Argentine, 1912. Trois destins, trois chemins qui se croisent et se perdent, trois jeunes gens bousculés par la vie rêvant d’un monde nouveau. Rosetta a été déshonorée à Alcamo, la famille de Raquel est massacrée à Sorochyintsi, Rocco refuse de se soumettre à la loi de Palerme. Venus vaincus des quatre coins d’Europe, ils n’auraient jamais dû se rencontrer. Ils se retrouvent dans l’enfer de Buenos Aires.

Formidable fresque qui nous emporte dès les premières pages. Un ouvrage épique aux accents romanesques sur la soif de liberté abordant les thèmes des migrations et de l’injustice, notamment celle des femmes et leur condition au début du XXème siècle. Un roman dont on savoure la finesse et la justesse.

Attention toutefois, certains passages pourront paraître très « rudes » aux lecteurs les plus sensibles.

Le labyrinthe des os de James ROLLINS

Le monde que nous connaissons pourrait changer pour toujours. Dans les montagnes reculées de Croatie, un archéologue fait une découverte étrange : les os d’une femme cachés depuis des millénaires dans une chapelle catholique souterraine. Dans le même système de cavernes, des peintures primitives élaborées racontent l’histoire d’une immense bataille entre des tribus de Néandertaliens et de sombres créatures. Avant d’avoir pu comprendre qui était ce mystérieux ennemi, l’équipe de recherches est attaquée.

Un livre captivant, rythmé jusqu’à la dernière page de l’épilogue : du grand James Rollins.

Il était une fois mon meurtre d’Emily KOCH

Alex est dans le coma depuis deux ans, à la suite d’un accident d’escalade. Sa petite amie Bea, ses parents et sa sœur envisagent l’arrêt des soins comme il ne réagit à rien autour de lui. Mais en réalité, Alex est parfaitement conscient : son corps est certes inerte, mais son esprit est vif et il entend tout ce qui se passe autour de lui. Quand un jour, Alex surprend deux policiers dans sa chambre, puis Bea se plaindre de se sentir suivie dans la rue, il comprend que le danger les menace tous deux. En se replongeant dans ses souvenirs fragmentés et au fil de phrases perçues ici et là, Alex commence à douter que sa chute n’ait été qu’un accident. Mais comment faire pour sauver sa peau, et celle de sa petite amie, en étant cloué à son lit d’hôpital ?

Un thriller d’une grande intensité qui se lit comme un puzzle que l’on recompose, aidé d’un narrateur bouleversant et unique en son genre.

Les sept morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart TURTON

Mixez Agatha Christie, Downton Abbey et Un jour sans fin… Voilà le roman le plus divertissant de l’année. Lauréat du prestigieux Costa Award, le premier roman de Struart Turton est à la fois un formidable jeu de l’esprit et un régal de lecture. Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée. Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à  la tuer ? Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre. Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée. Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle. Prêt pour un plaisir de lecture comme vous n’en avez pas connu depuis longtemps ? Pongez dans ce labyrinthe des délices où chaque personnage, chaque recoin obscur de la maison cache un mystère.

Avec ce premier roman, Stuart Turton signe un polar à la construction tout à fait extraordinaire, jouant avec bonheur de la boucle temporelle, et donne au lecteur les joies d’une lecture ludique et gratifiante. Ajoutons à cela que c’est un livre formidablement bien écrit.

Un(e)secte de Maxime CHATTAM

Et si tous les insectes du monde se mettaient soudainement à communiquer entre eux ? À s’organiser ? Nous ne survivrions pas plus de quelques jours. Entre un crime spectaculaire et la disparition inexpliquée d’une jeune femme, les chemins du détective Atticus Gore et de la privée Kat Kordell vont s’entremêler. Et les confronter à une vérité effrayante.

Des montages de Los Angeles aux bas-fonds de New-York, un thriller implacable et documenté qui va vous démanger. Lecture addictive, comme toujours avec cet auteur.