LES RÊVEURS d’Isabelle CARRE

Quand l’enfance a pour décor les années 70, tout semble possible. Mais pour cette famille de rêveurs un peu déglinguée et formidablement touchante, le chemin de la liberté est périlleux. Isabelle Carré dit les couleurs acidulées de l’époque, la découverte du monde compliqué des adultes, leurs douloureuses métamorphoses, la force et la fragilité d’une jeune fille que le théâtre va révéler à elle-même. Une rare grâce d’écriture.

Une premier roman avec un style à la fois léger, subtil, pudique et émouvant. Un concentré de finesse et de grâce ! Isabelle nous offre son histoire, celle de sa famille « particulière » et son entrée en scène. Bien écrit, sincère et à fleur de peau.