Les prisonniers de la liberté de Luca DI FLUVIO

Argentine, 1912. Trois destins, trois chemins qui se croisent et se perdent, trois jeunes gens bousculés par la vie rêvant d’un monde nouveau. Rosetta a été déshonorée à Alcamo, la famille de Raquel est massacrée à Sorochyintsi, Rocco refuse de se soumettre à la loi de Palerme. Venus vaincus des quatre coins d’Europe, ils n’auraient jamais dû se rencontrer. Ils se retrouvent dans l’enfer de Buenos Aires.

Formidable fresque qui nous emporte dès les premières pages. Un ouvrage épique aux accents romanesques sur la soif de liberté abordant les thèmes des migrations et de l’injustice, notamment celle des femmes et leur condition au début du XXème siècle. Un roman dont on savoure la finesse et la justesse.

Attention toutefois, certains passages pourront paraître très « rudes » aux lecteurs les plus sensibles.