Les couleurs de l’incendie de Pierre LEMAITRE

Février 1927. Le Tout-Paris assiste aux obsèques de Marcel Péricourt. Sa fille, Madeleine, doit prendre la tête de l’empire financier dont elle est l’héritière mais le destin en décide autrement. Son fils, Paul, d’un geste inattendu et tragique, va placer Madeleine sur le chemin de la ruine et du déclassement. face à l’adversité des hommes, à la cupidité de son époque, à la corruption de son milieu et à l’ambition de son entourage, Madeleine devra déployer des trésors d’intelligence, d’énergie mais aussi de machiavélisme pour survivre et reconstruire sa vie. Tâche d’autant plus difficile dans une France qui observe, impuissante, les premières couleurs de l’incendie qui va ravager l’Europe.

C’est le récit palpitant d’une vengeance. Madeleine, dont la vie semblait toute tracée, voit son monde s’écrouler après avoir été ruinée par des membres de son entourage. elle ser retrouve seule et démunie pour élever son fils handicapé. La vengeance se révèle machiavélique. Ce livre est une réussite.